Atalaya

This page is only avaible in French !

Une saison en Amazonie
Transboréal, 2002
ISBN 9782913955169 – 253 pages

Cliquez pour agrandir…

 

 Extrait N°1

« _ Tout ce qui nous entoure a une forme, une couleur, une odeur, une saveur. Et un nom. Rien ne peut-être anonyme. Quand une chose devient anonyme, il n’y a plus de vie autour d’elle et nous perdons confiance. La vie se retire et nous sommes prêts à mourir.
Ces mots de Grand-Père Atalaya me revinrent d’un seul coup en mémoire, une bonne vingtaine d’années après que mon étrange guide amazonien les eut prononcés avec sa gravité coutumière. Je n’y avais pas pris garde sur le moment. »

– Editions Transboréal 2002, page 109

 

Extrait N°2

« Chaque matin au réveil, l’air que je respire est chargé de la même paix rassurante que la veille. La journée sera selon ce qu’on décidera d’en faire. Et parce que mon humeur, semblable à l’aiguille d’un baromètre définitivement bloquée sur « beau fixe » est au bonheur, la journée sera aussi heureuse que la veille. La vie se résume à la chaleur, à la crue ou à la baisse des eaux et aux mystères fascinants de la forêt. Et si j’aperçois un Caboclo dans sa pirogue, je n’ai rien à redouter. Je ne le connais pas, il n’est ni mon ami ni mon ennemi, il ne veut ni bien ni mal, il ne se pose aucune véritable question à mon sujet… nous sommes deux existences qui se croisent. »

– Editions Transboréal 2002, page 185

 

 

← Back